Musicothérapie - écouter ou jouer

La musique est une langue universelle que tout un chacun est en mesure de comprendre. En utilisant des sonorités, des rythmes et des mélodies, il est possible de s'adresser à l'état psychique du patient et de le modifier. Les faibles vibrations perçues par le système auditif éveillent, non seulement, chez le patient un vécu psychique, mais ont également un effet sur les processus physiques.

 

La musicothérapie a consciemment recours à ces procédés afin d'influer de manière positive sur l'évolution d'une maladie.

Selon l'état de santé du(de la) patient(e), lors de la séance de musicothérapie ils écouteront de la musique jouée par la thérapeute ou produiront eux-mêmes des sons ou des musiques. On utilise à cette fin les instruments de musique les plus divers, tels que les instruments à vents, à cordes, à cordes pincées et les instruments de percussion, ainsi que leurs propres voix. Pour la musicothérapie, il n'est pas nécessaire d'avoir des connaissances musicales particulières ni d'être capable de jouer d'un instrument.

Les différents éléments qui composent la musique, le mélos (son, intervalle, mélodie), le rythme (avec la mesure) et l'harmonie (le jeu équilibré du mélos et du rythme), agissent différemment sur les processus et les rapports de forces qui s'opèrent à l'intérieur de chaque être humain. C'est pourquoi, ils sont utilisés de manière individuelle en fonction du diagnostic et de l'état de la maladie du (de la) patient(e). La manière spécifique pour jouer d'un instrument produit une rétroaction via le mouvement et l'acuité auditive sur les processus physiologiques.

 

La musique sera ressentie par les patient(e)s comme un moment de plénitude et d'apaisement. Elle produit fréquemment un effet de relaxation (sur le corps et l'esprit), soulage la douleur et a un effet sur le bien-être d'une personne. Également en présence d'un proche ou d'un ami, la musique engendre un effet bénéfique sur le(la) patient(e) : elle permet d'unir les personnes entre-elles et contribue à l'oubli momentanée des soucis et des tensions.

La musicothérapie peut, si nécessaire, aussi être dispensée dans d'autres langues : anglais, italien, français

 

Prescription et domaines d'application


La musicothérapie est prescrite par les médecins à toutes les catégories d'âge de patients et appliquée selon un protocole thérapeutique personnalisé en tant que thérapie individuelle. Elle est, aussi bien, proposée aux patients séjournant à l'hôpital qu'à ceux en ambulatoire.

 

On recourt à la musicothérapie pour toutes les maladies aiguës, chroniques ou dégénératives du système nerveux, du système cardio-vasculaire, du système métabolique et de l'appareil locomoteur, mais aussi pour les troubles du développement et l'handicap de l'enfant, ainsi qu'en cas de maladies psychosomatiques et psychiatriques. En outre, elle peut être utilisée en prophylaxie et lors du suivi de maladies graves.

Musicothérapeutes

 

Aurelia Delin

Musicienne
dipl. en art-thérapie (DF),
filière de musicothérapie (FIAC/SVAKT)

Viola Heckel

Musicienne,
musicothérapeute et thérapeute vocale,
art-thérapeute anthroposophique BVAKT®

Regula Utzinger

Musicienne
dipl. en art-thérapie (DF),
filière de musicothérapie
(SVAKT/SFMT)