Médecine anthroposophique

La médecine anthroposophique est une extension de la médecine traditionnelle. Elle se fonde sur celle-ci, mais en intégrant les connaissances scientifiques et les pratiques thérapeutiques issus de l'anthroposophie : un courant de pensée et de spiritualité développé par Rudolf Steiner (1861 - 1925).

Chaque médecin anthroposophe a obtenu un diplôme en médecine classique. Il connaît donc toutes les méthodes de diagnostic et les traitements propres à son domaine de spécialité.

 

En médecine classique, on attribue fréquemment une maladie uniquement à des facteurs physiques et biochimiques descriptibles, ainsi qu’à des facteurs organiques. Cependant, en raison de ce point de vue restreint, on perd une grande partie de données permettant de comprendre éventuellement le déclenchement d'une maladie. C'est pourquoi, la médecine anthroposophique intègre les besoins psychiques et spirituels de l’Homme. C’est ainsi que le lien entre la maladie et la santé apparaissent à la lueur d’un nouveau jour. Elles sont même considérées comme des processus auxquels sont associés non seulement le corps physique, mais également les forces vitales, ainsi que les dimensions psychiques et spirituelles. Cela signifie donc que les mesures diagnostiques et thérapeutiques ne sont pas orientées vers des normes rigides, mais plutôt qu'elles s'adaptent aux besoins individuels de chaque patient(e).

 

 

Afin de pouvoir fournir une prise en charge holistique, nos médecins maîtrisent un large éventail de méthodes thérapeutiques complémentaires. Grâce à la compréhension anthroposophique de la nature et de l’Homme, il apparaissent de nombreuses possibilités d’utiliser de manière ciblée les vertus curatives des minéraux ou des plantes : par voie orale comme pour les granules, les comprimés ou les gouttes, sous forme d'injection ou sur la peau en application externe.

 

 

Les thérapeutes et le personnel soignant, spécialement formés à cet effet, utilisent en médecine athroposophique également des thérapies de soins (enveloppement et frictions), des thérapies artistiques comme la musicothérapie, l’art de la parole thérapeutique, la peinture et le modelage thérapeutiques, comme l’eurythmie thérapeutique et la physiothérapie. L’objectif de ces thérapies consiste à stimuler les forces saines de l’être humain, à soutenir les forces d’auto-guérison de l'organisme et à pouvoir agir ainsi sur le processus pathologique.


L'avènement de la médecine anthroposophique

 

Au début du siècle, le philosophe Rudolf Steiner (1861 - 1925) a créé avec l'anthroposophie, un courant de pensée et de spiritualité fondé sur la théorie de la connaissance et de la vision du monde relative aux sciences humaines, qui place l'Homme au centre de celui-ci (du grec anthropos = « Homme » et sophia = « sagesse »). Steiner et les conceptions anthroposophiques ont exercé une profonde influence sur la vie culturelle générale. Cette influence a conduit, notamment à la création des écoles et des jardins d'enfants Waldorf, ainsi qu'au développement de la pédagogie curative. L'agriculture biodynamique, qui apparaît sous la marque de certification « Demeter » est également issue de ce courant de pensée.

 

Par ailleurs, Steiner a également donné une série de nouveaux élans à la médecine. Conjointement avec le Dr Ita Wegman, il a développé dans la clinique Arlesheim une médecine élargie par l'anthroposophie. Ils ont formulé ensemble leurs connaissances dans l'ouvrage intitulé : « Grundlegendes für eine Erweiterung der Heilkunst » (Données de base pour un élargissement de l'art de guérir selon les connaissances de la science spirituelle.). Ils ont, ainsi, recherché de nouveaux procédés pour fabriquer des médicaments et l'effet produit par les thérapies artistiques. De nos jours, la médecine anthroposophique fait partie intégrante de notre système de santé.